BOSOLUDA 

Il y a très longtemps, un groupe de villageois bons vivants, descendus de la Montagne Noire, vint s'installer dans le quartier devenu celui des abattoirs. Cette tribu du nom de Popozuda, avait pour coutume de manger toutes les 3 heures. Elle était réputée pour son hospitalité et préparait les meilleurs mets de la ville sans que l'on puisse jamais en connaitre les recettes.

Le chef de cette "délicieuse" communauté était boucher de métier. Il maniait aussi bien le hachoir que la langue de la montagne, racontant sans cesse de nouvelles histoires à ces clients, les rendant toujours plus heureux à la sortie de son échoppe qu'ils ne l'étaient à leur arrivée.  Les enfants venaient le voir, restant bouche bée devant l'opulence du maître conteur, et repartaient amusés par sa pense "ventrue", qui devint vite son surnom :  le BOSOLuDA.

Cette tribu était synonyme du "savoir vivre" et d'allégresse, mais les crues de la Garonne eurent raison des maisons et de l'échoppe de BOSOLuDA. Il ne resta que les histoires que l'on se raconte maintenant lors des soirées d'hiver dans le quartier de Saint Cyprien, pensant à cet Orixàs gourmet, pour qu'il apporte la bonne nourriture et une vie souriante à nos familles.


SON ÉLÉMENT : LA TERRE

SA COULEUR : LE ROUGE

SA MATIÈRE : L'ACIER

SON FÉTICHE : LA NOURRITURE

SON TERRITOIRE :  SAINT CYPRIEN